Hendrik Frans van LINT (Anvers 1684-Rome 1763)_Le repos des soldats / Le campement militaire

XVIII ème siècle

Le repos des soldats / Le campement militaire
Paire de toiles rectangulaires à surface peinte ovale 64,5 x 49 cm.
Signé localisé et daté en bas à gauche sur le rocher Van Lint studio / Roma 1742 pour l’un et traces de signature et localisé sur l’autre en bas au centre Roma ***

On notera la finesse et l’élégance des cadres. Ceux ci sont du XVIIIème siècle et probablement Italiens.
Hendrik Frans van LINT (Anvers 1684-Rome 1763)

Natif d’Anvers, van Lint quitta les Flandres pour Rome en 1697 où il rejoignit la large communauté d’artistes flamands installée là-bas et qu’on appelait les Bentvueghels ou Schildersbent. C’est au sein de cette communauté de peintres qu’il se fit lui-même surnommer Studio ou Monsu studio tant il passait pour un artiste extrêmement soigneux qui se nourrissait d’énormément d’études avant d’entamer un tableau. Ce nouveau nom, il l’apposa parfois à ses toiles comme sur l’une des nôtres, signée sur un bout de rocher Van Lint studio.
Nos deux peintures de campement militaire témoignent de la diversité artistique de van Lint qui s’illustra aussi bien dans les vues de campagnes romaines, que dans les paysages portuaires, les caprices architecturaux et même à une seule occasion, dans le portrait. Si le thème et le traitement de cette halte militaire rappellent les origines flamandes du peintre avec cette scène de bivouac un peu héritée de Teniers, les paysages alentours de campagnes italiennes finement représentées montrent bien le talent d’observateur de van Lint si vanté par ses proches.