Secrétaire d’époque Louis XVI Estampillé deux fois Riesener et une fois Richter

Louis XVI

Secrétaire d’époque Louis XVI
Estampillé deux fois Riesener et une fois Richter
En placage d’acajou flammé. Il ouvre à un tiroir découvrant un « Castin » en acajou à six tiroirs.
Dans la partie inférieure il ouvre à deux vantaux découvrant deux compartiments en chêne.

Les montants arrière sont en ressaut, formant les pieds.
Trois astragales en bronze doré et ciselé soignent l’abattant des vantaux et du tiroir, anneaux aux lauriers et pastilles, entrée de serrure ajourées a décor de putti en vis a vis et entrée de serrure aux cornes d’abondance, sur l’abattant.
Marbre blanc mouluré d’un cavet.

Dimensions

143 cm H x 97 cm L x 42,5 cm P

PROVENANCE
Jean-Nicolas Buache, premier géographe du roi sous le règne de Louis XVI. Resté dans sa famille par descendance.
Hôtel Particulier Bourges.
Une commode Louis XVI aux montants incurvés similaires a été présentée a la vente par Ader, Picard et Tajan à Paris en 1987 (Pierre Kjelleberg, le mobilier francais du XVIIIeme siècle, P.701)
Cartographe réputé, lui-même gendre du grand cartographe, Guillaume Delisle (1675-1726). C’est assez dire qu’il naît, le 15 février 1741, sous des auspices favorables pour faire plus tard carrière dans cette branche d’activité. Il n’est pas encore né quand, en 1729, Ph. Buache est nommé Premier géographe du Roi et premier titulaire d’une place de géographe créée par Louis XV pour lui à l’Académie des sciences. Buache de La Neuville, à son tour, occupera ces deux fonctions, la première sous la royauté, la seconde à l’Institut national en 1795. Il faut dire qu’il avait bénéficié d’un environnement d’autant plus favorable que son oncle, n’ayant pas d’enfant, l’avait appelé auprès de lui, le prenant en charge et, ultérieurement, l’associant à ses travaux pendant une quinzaine d’années. C’est Buache de La Neuville qui, au décès de Philippe Buache, est devenu le dépositaire de son fonds de cartes géographiques. Buache de La Neuville est nommé au Bureau des longitudes à sa fondation en 1795, au titre de géographe. Il meurt à Paris le 21 novembre 1825.